Chef d’équipe translationnel dans le domaine majeur de la radiobiologie Institut Curie – Orsay, France
 
L’Institut Curie est constitué d’un hôpital dédié au traitement du cancer avec une forte expertise sur les essais cliniques de phases I et II et d’un Centre de Recherche multidisciplinaire de renommée mondiale combinant recherche en biologie cellulaire, génétique, épigénétique, immunologie, physique de la matière molle, chimie organique et médicinale. L’Institut regroupe plus de 3 000 chercheurs, médecins, cliniciens, techniciens et personnels administratifs sur 3 sites : Paris, Orsay et Saint-Cloud. Les ressources de l’Institut incluent les plateformes d’imagerie avancée, de séquençage haut débit, de bioinformatique, des puces protéiques en phase reverse, de protéomique et spectrométrie de masse, des technologies des anticorps, de cytométrie et l’animalerie (https://science.curie.fr/plateformes/). De plus, la proximité de l’hôpital permet d’accéder à de grandes bases de données cliniques et à des collections d’échantillons. L’Institut Curie construit actuellement un nouveau complexe dédié à la recherche translationnelle pour les thérapies innovantes et les radiations sur le site d’Orsay dansun environnement scientifique exceptionnel au cœur du campus de l’Université Paris-Saclay. L’organisation de l’Institut Curie est un cadre idéal pour développer un modèle de réseaux et une vision où le potentiel biomédical peut être rapidement traduit en applications innovantes au bénéfice des patients. 
 
Afin de renforcer le département de recherche translationnelle et favoriser les liens entre la recherche fondamentale et les soins, l’Institut Curie recherche un chef d’équipe dans le domaine majeur de la recherche translationnelle en radiobiologie. Un intérêt particulier sera apporté aux projets s’intéressant aux effets biologiques des rayonnements à haut débit de dose ou des protons sur les tissus sains et les tumeurs et leur combinaison avec de nouveaux traitements, des immunothérapies ou des nanoagents radiosensibilisants. Le candidat sélectionné bénéficiera de l’environnement de l’Institut Curie : la combinaison d’équipes cliniques et de recherche ainsi qu’une communauté de physiciens et de chimistes qui participent au projet IRS (initiative de recherche stratégique) NanoTheRad sur le site universitaire de Paris-Saclay. 
 
Les candidats avec un diplôme de médecin et un diplôme de thèse en science sont préférés mais les candidats ayant une expérience équivalente seront également considérés. Le candidat sélectionné contribuera aux activités du département de radiothérapie oncologique et passera une grande partie de son temps dans le laboratoire de recherche. Les candidats titulaires d’un seul doctorat en sciences de la vie seront considérés s’il existe un lien conséquent avec une activité clinique. 
 
Un laboratoire d’environ 50m² et un soutien initial comprenant le salaire du PI et un chercheur postdoctorant / doctorant ainsi qu’accès aux plateformes et à l’infrastructure partagée sont proposés. Les candidats devront inclure un CV (avec une bibliographie et la liste des conférences invitées), un résumé de leurs résultats scientifiques et médicaux obtenus précédemment (1-2 pages), un projet de recherche (3-5 pages) et un minimum de 2 lettres de recommandation. 
 
Merci d’adresser vos candidatures aux:

Dr Marie Dutreix, chef de l’équipe “Réparation, recombinaison et cancer”,

Pr Philip Poortmans, chef du département de radiothérapie à l’Ensemble Hospitalier

Dr Sergio Roman Roman, directeur du département de recherche translationnelle

par mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le 30 novembre 2018